Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Culturelles
  • Chroniques Culturelles
  • : De l'actu en général, principalement dans le domaine culturel. Bonnes lectures à vous, Jolies découvertes...
  • Contact

Texte Libre

Chroniques Culturelles

Recherche

Catégories

Liens

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 08:37
Je Suis Charlie


Aujourd'hui, en tant qu'auteure, chroniqueuse, ancienne correspondante de presse, ma plume est en deuil. Je ne vous présenterai pas mes dernières lectures. Pas même un album qui sonnerait bien. Rien. Aujourd'hui, si je couche mes mots, c'est en hommage aux victimes de l'attentat du 7 janvier 2015, au siège de Charlie Hebdo. Aujourd'hui, j'écris en soutien à Charlie.

 

Hier, douze personnes ont été tuées et onze personnes ont été blessées. Mais, tout au fond de nous, combien ont le coeur lourd ? Douze personnes ont été tuées, mais des milliers et des milliers sont profondément blessés par cet acte barbare. Une cruauté lâche et infâme d'êtres ignobles qui se sentent fiers d'eux alors qu'ils ne sont que des monstres.

 

A chacun notre métier, nous communiquons à travers les caricatures, les dessins, les photographies, les musiques… les mots. Moi, je communique avec les mots et aujourd'hui, chacun de mes mots sont pour eux. Eux, qui sont morts pour la liberté d'expression. Eux, qui ont été froidement assassinés en exerçant leur métier. Parce que faire couler l'encre vaut tellement mieux que tout ce sang renversé.

 

Je pense à Charb, avec ses célèbres Maurice et Patapon qui nous manqueront… Je pense à Cabu qui a bercé mon enfance aux côtés de Dorothée, qui nous faisait sourire avec Grand Duduche et qui rejoint son fils dans un monde meilleur.
Je pense aussi à Wolinski, à Tignous, à Philippe Honoré, à Bernard Maris, à Mustapha Ourad, à Elsa Cayat, à Michel Renaud, et à Frédéric Boisseau.
Je pense également à Ahmed Merabe et Franck Brinsolaro, gardien de la paix et officier du service de la protection personnelle de Charb.

 

Je pense à ces personnes que l'on a froidement assassiné, sans sourciller. Que l'on a exécuté ! Je pense à leurs proches qui vivent l'enfer et qui devront apprendre à se reconstruire tant bien que mal. Je pense à ces confrères qui ont survécu à l'horreur mais qui revivront ces scènes terrifiantes jusqu'à la fin de leurs jours. Je pense à ces gens qui ne faisaient que leur travail ; qui pensaient que la liberté de la presse existait encore ; qui croyaient pouvoir s'exprimer et communiquer ; qui savaient que l'on pouvait rire de tout mais pas avec n'importe qui...

 

Ils voulaient tuer Charlie Hebdo, ils n'ont fait que l'élever encore plus haut. Parce qu'aujourd'hui, plus que jamais, nous sommes tous debout avec Charlie. Nous sommes tous unis dans cette même douleur. Nous sommes tous face à ce drame affreux qui a atteint la France entière… et pas que.

 

Aujourd'hui, ma plume est en deuil ; ma plume est en berne. Charlie Hebdo se doit de continuer à vivre et c'est tous ensemble que nous y arriverons. Restons debout pour ceux qui ont été mis à terre. Tous ensemble.

 

Il n'y a pas de mot pour exprimer toute cette colère et ce dégoût.
Il n'y a pas de mot ; juste des larmes...

 

Aujourd'hui et pour toujours,
Je suis Charlie.

 

 

 

Edit. du 12 Janvier 2015 :

 

 

« Je suis Charlie »
Trois mots qui veulent dire tellement de choses.

 

Je m'appelle Sonia, et je suis Charlie. Je suis une femme et un homme. Je suis citoyenne. Je suis chrétienne, musulmane, juive, athée… Je suis laïque et démocrate. Je suis caricaturiste, dessinatrice, policière, gendarme, psy, chroniqueuse, journaliste, agent de maintenance… Je suis libre de croire ou de ne pas croire. Je suis libre d'aimer ou de ne pas aimer. Je suis pour la Liberté, qu'elle soit d'expression ou générale.

 

Parce qu'être Charlie, c'est au-delà même du soutien porté au journal. C'est être en pensées constante avec toutes ces victimes innocentes ; membres de la rédaction, gardien de la paix, garde du corps, police municipale, agent de maintenance et ces personnes qui faisaient simplement leurs courses. C'est être en pensées avec tous les proches de ces victimes qui sont désormais amputés et brisés à vie. C'est être en pensées avec les blessés, aussi, qui sont toujours là mais terriblement choqués.

 

Etre Charlie, c'est se battre pour garder notre liberté ; pour laquelle d'autres se sont tant battus avant nous pour l'avoir. C'est vouloir exercer son métier sans la crainte du message que l'on souhaite faire passer, sans la peur du mot que l'on doit écrire ou du dessin que l'on veut mettre sur papier.

 

Etre Charlie, c'est vouloir transmettre à nos enfants ces valeurs de solidarité, de soutien, de respect et de liberté. Pour vivre ensemble plus que jamais.

 

Etre Charlie, c'est aussi être contre cette violence haineuse, barbare et lâche ; contre ces exécutions sans nom ; contre ces horreurs qui envahissent nos écrans à longueur de temps. Etre Charlie, c'est vouloir continuer de croire en la paix, en l'amour et en l'humain.

 

Parce que, comme vous, je suis un humain avant tout...
Je suis debout.
Je suis Charlie.
Nous sommes Charlie.

Je Suis Charlie

Photo : Marche républicaine pour la liberté "Nous sommes Charlie" ; le 11 janvier 2015 à Gisors (27). Ensemble, nous avons lu le poème "Liberté" de Paul Eluard.
Crédits © M. Giroux.

Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie
Je Suis Charlie

#CharlieHebdo

#JeSuisCharlie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniques-culturelles
commenter cet article

commentaires