Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques Culturelles
  • Chroniques Culturelles
  • : De l'actu en général, principalement dans le domaine culturel. Bonnes lectures à vous, Jolies découvertes...
  • Contact

Texte Libre

Chroniques Culturelles

Recherche

Catégories

Liens

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 09:09

Loredana est une auteure, compositrice et interprète qui préfère regarder l’avenir droit dans les yeux que se retourner voir ce qui se passe derrière elle. Habituée des concerts très jeune, elle a lié un amour profond pour la scène, devenue son terrain de jeu préféré. C’est en remportant le Festival de la Rose d’Or à Juan les pins, que la révélation s’est faite pour Loredana : la musique et la scène devenaient ses seuls moyens d’expression !

 

400277_4691524686837_608871077_n.JPG

 

 

 

 

« En passant pour sourire car je ne t’en veux pas, même si j’ai du mourir de me passer de toi. En passant pour maudire ce fantôme que tu vois et qui ne trouve qu’à dire qu’elle reste près de toi. En passant pour te dire que je ne t’oublie pas, même si j’ai des soupirs que toi tu n’entends pas… »

- En Passant.

 

 

 

 

 

Loredana… Pas très commun comme prénom. Alors, comme pour me donner un ordre de style, je fais mon enquête et découvre que les Loredana respirent la bonne humeur et la joie de vivre. Là-dessus, sans en connaître plus personnellement sur cette artiste à la voix sensuelle, je peux affirmer ce point positif. Pour la suite, n’y voyant aucun rapport avec la Loredana en question, je ne m’y attarde pas… Jusqu’au moment où je lis « ce sont des femmes-enfants, pleines de charmes, qui aiment se faire protéger. Assez timides, elles manquent souvent de confiance en elles et recherchent la sécurité avant tout… » Je suis d’accord et mon but aujourd’hui, c’est de vous démontrer que cette Loredana, un peu « ma » Loredana (c'est bien la seule que je connaisse alors elle est unique, forcément...), est une femme-enfant plutôt femme avant tout, que vous allez forcément aimer.

 

« Prends ma main, je t’emmène sur mon chemin  où l’amour est plus fort que tout, si on joint nos cœurs bout à bout. Donne tes peurs, je mets un mouchoir sur mes pleurs ; pas la peine de passer tout au crible, avec toi je suis invincible. Fais-moi confiance et faisons quelques pas de danse, pour toi rien n’est jamais trop beau, j’te donne mon âme à demi mot »

- Prends ma main.

 

L’expérience et la vie ont fait de cette femme ce qu’elle est aujourd’hui : déterminée ! Et elle a bien raison. Interprète de « When the last storm Breaks », générique du film « Les oubliés de Clipperton » et de « Fantomas l’ultimatum » de Vincent Cote. Elle chante également le titre « T’Oublier » écrit par Sandrine Roy et composé par Rick Allison, qui lui-même avait argumenté à l’écoute : « Super, c’est très beau ça ! »

 

« J’ai pris un aller sans retour, au jour le jour autour de la terre, loin de l’enfer pour t’oublier… […] T’oublier n’est plus qu’un vain souvenir bien caché entre le passé et l’avenir. T’oublier… Pour t’oublier, faudrait déjà que j’me souvienne d’oublier… D’oublier que je t’aime. Mon cœur et ma mémoire me jouent des tours. Des tours de magie noire pour toujours. T’oublier… »

 

Un album verra bientôt le jour… Et pour cet opus exceptionnel, Loredana a su s’entourer. David Villamejeanne, Christophe Renault et Philippe C. Parolier. Qualifiée de « voix de velours », la jeune femme donne vie à ces textes remplis de messages, de passions et d’amour.

 

 

INTERVIEW

5 Questions à Loredana

 

Qu’est-ce qui t’a donnée ce goût pour la musique ? Et as-tu un modèle ? Si oui, lequel ?

   Ce sont mes parents qui m'ont donné la passion de la musique... Mon papa jouait de la guitare à chaque occasion. Il chantait pas mal aussi... Avec une belle voix grave. Et ma maman passait son temps à chanter... Encore aujourd'hui du reste... Elle a une voix très douce.

J'ai comme modèles Jacques Brel, la Callas ... Noa, Morcheeba, Abba, Barbra Streisand ... Franck Sinatra... Oui, je sais, rien à voir... (rires) Mais j'aime par dessus tout la passion que l'on puisse voir dans leurs yeux...  Je suis fan de ceux qui exultent dans n'importe quelle situation, en fait !

 

Quelle est la première chanson que tu as interprétée ou reprise ? Quand, à quelle occasion et pourquoi ce titre-là ?

   La 1ère chanson que j'ai interprétée, a été une reprise et c'était une chanson de Barbra Streisand "Woman in love". J'avais 16 ans, c'était à Juan les pins. Et j'ai été demandé, en tant que chanteuse, pour une Bar Mitzvah ! C'était un bon ami à moi qui m'avait entendu chanter une chanson lyrique qui avait proposé mon nom. C'était si joyeux et si festif !!! J'avais juste ma chaîne hifi et un micro de karaoké. Je n'avais rien... (je n'ai pas grand chose aujourd'hui ceci dit...) Et ma maman m'accompagnait, (j'étais mineure). Quel bonheur. Ils étaient adorables avec moi...

 

Je sais que c’est une question compliquée, mais j’ose tout de même… Y a-t-il dans ton répertoire un titre qui te tient particulièrement à cœur ? Lequel et pourquoi ?

   J'ai en fait deux chansons qui me tiennent à cœur...

Une qui est de moi, "Prends ma Main". Parce qu’écrire pour moi est une psychothérapie, et que c'est la seule "joyeuse et enjouée" ; que je n'ai pas dormi pendant plus de 4 jours non stop, avec ma vie de femme et de maman (Loredana a deux garçons, 8 ans et demi, et 3 ans et demi). Qu'elle exprime mon amour peut être plus que les autres envers mon mari... 

Et c'est aussi grâce à cette chanson que j'ai pu "taper dans l'oreille" de David Villamejeanne qui est un auteur/compositeur/arrangeur que j'adore. Que je connaissais via facebook bien sur et via surtout toutes les collaborations qu'il a pu faire. J'aime sa touche libre, il est un artiste libre et ça s'entend ! Et du coup, il a voulu s'occuper de mes titres, hyper bruts et pas finis du tout. J'ai eu beaucoup de chance en fait !

Ensuite, une qui n'est pas de moi, mais pour laquelle j'ai eu un coup de cœur... Que j'aurais pu écrire ! Ce sont mes émotions, mes sentiments... C'est "En Passant". Auteur Christophe Renault, et compositeur/arrangeur David Villamejeanne... Elle est juste... Whouaouuuuuuuuu !! Écrite pour moi. Je l'ai eu avec un son de guitare sèche en accompagnement avec la voix de David en témoin. Je l'ai voulu en piano et avec quelques cordes. Juste ça. Et je voulais du silence pour mon murmure de la fin. Il comprenait tout ! Je n'avais pas besoin de dire beaucoup, il comprend tout, tout de suite. Parce que ce n’est pas le tout d'être un Dieu avec ses instruments, mais encore faut-il comprendre les émotions que je transmets en parlant avec mon charabia !!! (rires)

 

Quels sont tes projets à venir ? Un album ? Des dates de concert ?

   La mise en ligne sur Zimbaland de mon album "Comme une évidence" courant décembre, peut être pour la nouvelle année. Il sera ainsi disponible en téléchargent légal sur plus de 250 plateformes !! (Itunes, Spotify, deezer etc ...)

Mon Inscription à la Sacem, une fois la preuve de la commercialisation de mes titres.

Là dans l'immédiat, je vais monter un projet de mécénat, pour but de m'aider au financement de mon clip... Car pour être visible par un plus grand nombre, ça se passe aussi sur Youtube... Et je vais avoir la chance d'avoir l'aide d'un réalisateur qui est génial : Fabrice Mathieu !! 

Ça se fera sur Paris... Et je vais avoir besoin de financement comme pour Grégoire, ou Baptiste Giabicconi sur My Major Company. Ils ont eu leurs albums grâce à la participation financière des internautes... Et Dieu sait qu'ils n'avaient pas besoin de ça... Je vais avoir besoin de ce système aussi… Bon, alors pas sur le même site, car au départ nous pensions toutes et tous que c'était un label créé pour aider les inconnus... Et au fur et à mesure, on se rend compte que les artistes qui sont là-dedans sont tout sauf inconnus. (sourire)

Comme dirait Pépin.... Bref !! 

 

Et enfin, pour finir, si tu devais te qualifier en cinq mots, quels seraient-ils ?

   Je suis enjouée. Pugnace. Très dure envers moi même (même plus qu'envers les autres, c'est dire !) Incorrigible optimiste. Inspirée.  Et c'est déjà pas mal !! (rires)

 

 

 

Une femme, une voix suave, à la fois douce et pourtant si forte, un timbre chaud méditerranéen, une sensualité sans faille… Loredana chante pour elle mais aussi pour nous, pour vous… Ecoutez-là, et dégustez ces chansons, ces paroles, ces bouts de vie qui, finalement, nous ressemblent un peu. Forcément…

 

« Et l’amour que l’on lit dans les pensées, l’amour que l’on fait les nuits d’été…

Dans le gris des cités enfumées, dans ce monde à moitié fou,

montent les vapeurs des passionnées quand les désirs brulent malgré tout…

On fait feu de tous doigts qu’on enflamme à tour de draps dans des cris de joies… 

A l’amour… »  

- Les Passionnées.

 

 

 

Liens pour écouter Loredana :

http://soundcloud.com/loredana-auteur-compositeur-interprete

http://www.zicmeup.com/artiste/Loredana

http://www.myspace.com/loredana.dujardin

Vous pouvez la retrouver également sur Facebook et Twitter…

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniques-culturelles - dans Musique
commenter cet article

commentaires